Institutions partenaires d'Hypergéo :
GDR LiberGéo

MNERT


Hypergeo est une encyclopédie électronique, en accès libre, consacrée à l’épistémologie de la géographie et élaborée selon une architecture de type hypertexte. Elle a pour objectif de faire connaître à un public d’enseignants et d’étudiants les principaux concepts et théories de la géographie contemporaine. Les termes présentés dans Hypergeo sont répartis de la façon suivante : un champ général Géographie, est entouré de trois paradigmes principaux : spatialité des sociétés, territoires et régions, sociétés et environnement. Hypergeo est une réalisation du GDR Libergeo

- Comité de lecture :
S. Berroir, C.Cauvin, H. Chamussy, F. Durand-Dastes, , B. Elissalde, A. Fleury, C. Grataloup, M.Madelin. O.Orain,G.Palsky, P.Pech, D. Pumain, M.C. Robic, Th. Saint Julien, F.Santamaria,
- Réalisation informatique :
C. Kosmopoulos, R. Le Goix, D. Marie-Magdelaine, S.Marrouchi, Y.Parmentier, A. Peyralbes, A. Touret
- Cartographie :
E. Chavinier
- Traductions :
Pr. G. Zamorano (Esp), T. Hanquet, Ph DeBoe, V. Hobson, A. Verdier (Eng)
- Contributeurs :
F. Alexandre, C. Aschan-Leygonie, D. Badariotti, M.Baron, N.Bautès, L.Beauguitte, A. Berque, S.Berroir, J.M. Besse, M. Blidon, J.Blot, A.Brennetot, B. Bret, A.Bretagnolle, M. Bruneau, S.Brunel, L. Brigand, S.Caillault, N.Cattan, C.Cauvin, H. Chamussy, L. Chapelon, P. Clerc, A. Clerval, V.Coëffé, B. Collignon, G.Courade, E. Cunningham-Sabot, A.Dauphiné, B. Debarbieux, S. Débarre, C.Delfosse, G.Di Méo, F. Durand-Dastes, D. Eckert, B. Elissalde, N.Fau, Y.Fijalkow, A. Fleury, S.Fol, A.François, J.C. François, I. Géneau de La Marlière, A. Génin, C. Ghorra-Gobin, N.Ginsburger, L.Godet, L.Goeldner-Gianella, C. Gosme, C. Grasland, C. Grataloup, S.Gueben-Venière,Y. Guermond, A.Guetté, J.P. Haghe, A.Hequette, G. Hugonie, A.L.Humain-Lamoure, A.Jégou, C.Kosmopoulos, Y.Lageat, P. Langlois, A.Laporte, O.Lazzarotti, Ch. Levêque, E.Libourel,M.Lompech, M. Le Dérout, R. Le Goix,B..Lysaniuk, A.Mahoudeau, J.P. Marchand, Y. Marchand-Vaguet, C.Margetic, A. Miossec, F.Molle, D.Mouralis, T. Muxart, M.Noucher, S.Oliveau, O.Orain, S. Ormaux, P.Ozer, M.V. Ozouf-Marignier, G. Palsky, L. Péaud, P.Pech, P.Pelletier, D. Provitolo, D. Pumain, M.Rasse, B. Reitel, D.Retaillé, A. Reynaud, Y.Richard, L. Rieutort, F.Ripoll, M.C. Robic, S. Rosière, H.Roth, N.Rouget, C. Rozenblat, Th. Saint-Julien, L. Sanders, Th. Sanjuan, F. Santamaria, G.Sénécal, B.Sepulveda, L. G. Simões, L.Simon, A.Spire, J.-L. Tissier, L. Touchart, P.Tozzi, S.Venière, N. Verdier, Y. Veyret, H.Vieillard-Baron, J.C. Wieber, D. Wolff, J.L.Yengue, P. Zander, C. Zanin
- Coordination :
B. Elissalde



Derniers articles

Public space

Tuesday 1 December 2020 by A. F.

Public space is a polysemic notion referring to a space that is at once metaphorical and material. When it is metaphorical, it is synonymous with the public sphere or public debate. As a material space, public spaces are at once places of encounter and social interactions, geographical spaces open to the public, or a category of action.
The term "public sphere" appeared in the 1960s following work by Habermas (1962). His work focused on the progressive formation in the course of the 18th (...)


Mise en tourisme

lundi 30 novembre 2020 par Vincent Coëffé

La formule « mise en tourisme » peut être définie comme l’ensemble des actions individuelles et collectives qui transforment un objet géographique en le chargeant de qualités singulières, construites par et pour des usages propres à un champ du monde social : le tourisme. Elle peut être définie également comme « la transformation des lieux à des fins touristiques » (Kadri, Bondarenko, Pharicien, 2019). La mise en tourisme traduit donc à la fois un processus et un état, une dynamique (...)