Institutions partenaires d'Hypergéo :
GDR LiberGéo

MNERT


Hypergeo est une encyclopédie électronique, en accès libre, consacrée à l’épistémologie de la géographie et élaborée selon une architecture de type hypertexte. Elle a pour objectif de faire connaître à un public d’enseignants et d’étudiants les principaux concepts et théories de la géographie contemporaine. Les termes présentés dans Hypergeo sont répartis de la façon suivante : un champ général Géographie, est entouré de trois paradigmes principaux : spatialité des sociétés, territoires et régions, sociétés et environnement. Hypergeo est une réalisation du GDR Libergeo

- Comité de lecture :
S. Berroir, H. Chamussy, F. Durand-Dastes, , B. Elissalde, A. Fleury, C. Grataloup, O.Orain,G.Palsky, P.Pech, D. Pumain, M.C. Robic, Th. Saint Julien, F.Santamaria, N. Verdier
- Réalisation informatique :
C. Kosmopoulos, R. Le Goix, D. Marie-Magdelaine, A. Peyralbes, A. Touret
- Cartographie :
E. Chavinier
- Traductions :
Pr. G. Zamorano (Esp), T. Hanquet, Ph DeBoe, V. Hobson, A. Verdier (Eng)
- Contributeurs :
F. Alexandre, C. Aschan-Leygonie, D. Badariotti, M.Baron, A. Berque, S.Berroir, J.M. Besse, M. Blidon, J.Blot, A.Brennetot, B. Bret, A.Bretagnolle, M. Bruneau, S.Brunel, L. Brigand, N.Cattan, H. Chamussy, L. Chapelon, P. Clerc, A. Clerval, V.Coëffé, B. Collignon,E. Cunningham-Sabot, A.Dauphiné, B. Debarbieux, S. Débarre, G.Di Méo, F. Durand-Dastes, D. Eckert, B. Elissalde, N.Fau, Y.Fijalkow, A. Fleury, S.Fol, A.François, J.C. François, I. Géneau de La Marlière, A. Génin, C. Ghorra-Gobin, L.Goeldner-Gianella, C. Gosme, C. Grasland, C. Grataloup, S.Gueben-Venière,Y. Guermond, J.P. Haghe, A.Hequette, G. Hugonie, A.L.Humain-Lamoure, A.Jégou, C.Kosmopoulos, Y.Lageat, P. Langlois, A.Laporte, O.Lazzarotti, Ch. Levêque, M. Le Dérout, R. Le Goix, J.P. Marchand, Y. Marchand-Vaguet, A. Miossec, D.Mouralis, T. Muxart, S.Oliveau, O.Orain, S. Ormaux, M.V. Ozouf-Marignier, G. Palsky, L. Péaud, P.Pech, P.Pelletier, D. Provitolo, D. Pumain, M.Rasse, B. Reitel, D.Retaillé, A. Reynaud, Y.Richard, L. Rieutort, F.Ripoll, M.C. Robic, S. Rosière, H.Roth, C. Rozenblat, Th. Saint-Julien, L. Sanders, F. Santamaria, B.Sepulveda, L. G. Simões, L.Simon, A.Spire, J.-L. Tissier, L. Touchart, S.Venière, N. Verdier, Y. Veyret, H.Vieillard-Baron, J.C. Wieber, D. Wolff, P. Zander, C. Zanin
- Coordination :
B. Elissalde



Derniers articles

Aire culturelle

lundi 26 mars 2018 par Thierry Sanjuan

Une aire culturelle peut être définie a priori comme une zone géographique, d’ampleur le plus souvent supra-nationale, qui se distingue par des éléments sociétaux tels que la langue, la religion, le modèle familial, mais aussi le mode de vie et de production, la structuration politique. En cela, quels sont ces éléments socio-culturels qui distinguent un tel ensemble spatial d’un autre ? Comment en déterminer les limites ? Les aires culturelles constituent-elles un pavage strict (...)


Informalité

jeudi 1er mars 2018 par Nicolas Bautès, collectif INVERSES

Depuis les travaux de Julius Herman Boeke sur le dualisme de l’économie indonésienne (1953), ceux de W. Arthur Lewis dont les théories contribué à l’émergence d’un champ d’études sur l’économie du développement et dans l’influence des écrits de Clifford Geertz sur le fonctionnement de l’économie de bazar dans le souk de Sefrou au Maroc (Geertz, 1979), la notion d’informalité tend à caractériser la thèse d’économies et, plus largement, (...)